Aide - Mots-clés

STRUCTURE [1]

Arc

  • Arc de triomphe (arc monumental, est une structure libre monumentale enjambant une voie et utilisant la forme architecturale de l’arc avec un ou plusieurs passages voûtés) se rattache au rituel de la Rome antique et célèbre une victoire
  • Arche
  • Portique (Système structurel constructif formé, dans le cas le plus simple, de deux montants [poteaux, béquilles] verticaux ou inclinés, reliés par un assemblage rigide à une traverse supérieure (poutre droite ou brisée)

Autel

Borne

Carte (de France ou autre, Corse, Indochine…)

Char

Chapelle

  • Oratoire

Croix [2]

  • Calvaire [3]
  • Croix latine en fer forgé
  • Croix monumentale
  • Piédestal surmonté d’une croix

Exèdre (monument en demi-cercle)

Monument « d’inspiration antique »

  • Monument à colonnes
  • Monument à quatre colonnes
  • Monument à fronton [4]

Mur

Peinture/Gravure

  • Gravure
  • Peinture murale/Fresque (murale : la fresque étant une technique de la peinture murale)
  • Tableau 

Pilier commémoratif [5]

  • Colonne(s) [6]
  • Colonne/Chapiteau sculpté
  • Colonne quadrangulaire
  • Colonne quadrangulaire/chapiteau sculpté
  • Colonne tronquée
  • Colonne voilée
  • Colonnette(s)
  • Lanterne des morts (édifice maçonné, de forme variable, souvent élancé, en forme de tour, généralement creux et surmonté d'un pavillon ajouré (au moins trois ouvertures), dans lequel, au crépuscule, on hissait, souvent avec un système de poulies, une lampe allumée, supposée servir de guide aux défunts)
  • Obélisque [7]
  • Obélisque sur socle
  • Pilier surmonté d’un pyramidion (petite pyramide couronnant un obélisque)
  • Pyramide (à base polygonale et à faces latérales triangulaires, et dont les sommets se réunissent en un point)
  • Pyramide sur socle
  • Piédestal (socle d’une statue, d’une colonne ou d’un pilier participant à sa mise en valeur. Le piédestal est constitué d’une base, d’un dé et d’une corniche)
    • Piédestal à colonnettes
    • Piédestal crénelé
  • Tour

Plaque commémorative

Retable [8]

Rocher (avec plaques commémoratives)

Sépultures

  • Caveau (caveau funéraire est une pièce maçonnée construite en sous-sol des églises, des chapelles, des cimetières et destinée à recevoir, à même le sol, exposés sur des tréteaux ou dans des cavités aménagées dans les parois, des cercueils, voire des urnes).
  • Cénotaphe (monument élevé à la mémoire d’un mort et qui ne contient pas de corps)
  • Mausolée (Monument funéraire somptueux et de grande dimension)
  • Nécropole (Groupe de sépultures, datant de la préhistoire ou de l'Antiquité, à caractère plus ou moins monumental et rassemblées comme les édifices et les maisons d'une cité. Grand cimetière présentant des monuments funéraires)
  • Ossuaire (Lors des deux guerres mondiales de nombreux soldats tombés ne purent être enterrés en tombes individuelles. Le temps manquait souvent pour relever les corps et les identifier. Ils ont été regroupés dans des tombes temporaires, puis dans les cimetières militaires où les non identifiés reposent dans des ossuaires)
  • Sépulture(s) réglementaire(s)
  • Tombeau (Monument funéraire élevé sur la tombe d'un mort)
  • Tombe(s)
  • Tombe(s) individuelle(s)

Stèle (Cippe)

  • Stèle brisée

Vitrail

Structures diverses

  • Aile d’avion
  • Char
  • Tank

 


REPRÉSENTATION

 Type de sculpture

  • Bas-relief (Sculpture adhérant à un fond, sur lequel elle se détache avec une faible saillie)
  • Haut-relief (Sculpture en 3 dimensions, intermédiaire entre la ronde-bosse et le bas-relief : le sujet généralement figuratif et humain, est presque entièrement sculpté en ronde-bosse et n’est pas détaché du fond)
  • Ronde-bosse (Ouvrage de sculpture (statue, groupe) en ronde bosse, c'est-à-dire pleinement développé dans les trois dimensions, au lieu d'être lié à un fond comme les reliefs (La ronde-bosse frontale, non destinée à être vue par l'arrière, ne reçoit de finition que sur sa face antérieure et ses côtés.) 

Représentations - Soldats

  • Tête(s)
    • Tête d’homme
    • Tête de Poilu
    • Tête de Poilu et Feuilles Chêne
    • Tête de Soldat
    • Tête de Soldat et drapeau
  • Types de poilus [9]
    • Poilu
    • Poilu – 11 novembre 1918 (Dechin) (Poilu bras droit tendu, fusil main gauche)
    • Poilu – À l’Écu (Union Artistique Internationale de Vaucouleurs)
    • Poilu au fusil brandi (Gaudier-Rembaux)
    • Poilu – Au garde-à-vous
    • Poilu – Au Repos (Camus)
    • Poilu – En avant
    • Poilu - de la Victoire (Benet)
    • Poilu – Debout les Morts (Pollacchi)
    • Poilu - Écrasant l’aigle (Pourquet)
    • Poilu – Frère d’Arme
    • Poilu – L’Éveil
    • Poilu – Le Retour
    • Poilu - Le Baiser au Héros (Pourquet)
    • Poilu – Le Salut au héros (Poilu saluant une tombe)
    • Poilu – La Dernière relève
    • Poilu - La Résistance (Pourquet) (Poilu – Résistance)
    • Poilu – La Victoire en Chantant (Richefeu)
    • Poilu – Montant la garde (Pollachi) Poilu montant la garde fut une des oeuvres de série de Pollacchi les plus diffusées. Il ne faut pas le confondre avec le Poilu d'Étienne Camus qui, lui, n'a pas de barbe, ni de baïonnette. Par ailleurs, Pollacchi exécuta une autre figure assez proche, mais moins répandue : un soldat les bras le long du corps et le fusil au côté droit.
    • Poilu – On ne passe pas (Benet)
    • Poilu -  Poings serrés (Pourquet)
    • Poilu – Sentinelle
    • Poilu avec drapeau
    • Poilu avec drapeau et croix
    • Poilu étreignant le drapeau
    • Poilu avec fusil
    • Poilu baïonnette au canon
    • Poilu avec masque à gaz
    • Poilu avec palme
    • Poilu avec palme main gauche – Pied sur canon – Fusil main droite
    • Poilu avec sabre et drapeau
    • Poilu avec statuette
    • Poilu avec une canne
    • Poilu bras droit tendu
    • Poilu bras gauche tendu
    • Poilu bras écartés, mains ouvertes (Poilu crucifié)
    • Poilu grenadier
    • Poilu grenadier en bas-relief
    • Poilu offensif
    • Poilu offensif en bas-relief
    • Poilu Trompette
    • Poilu couronné par une femme en deuil
    • Poilu couronné par une Victoire ailée
  • Soldats blessés et mourants
    • Poilu blessé
    • Poilu couché se tordant de douleur
    • Poilu mourant
    • Poilu mourant agenouillé
    • Poilu mourant en bas-relief
    • Poilu mourant béni par un prêtre
    • Poilu mourant couché (Dechin)
    • Poilu mourant couché en bas-relief
    • Poilu mourant défendant son drapeau
    • Poilu mourant soutenu par un Poilu (= Poilu blessé soutenu par un autre soldat)
    • Poilu – La dernière pensée du soldat mourant
    • Poilu mourant dans les bras d’un Ange
    • Poilu mourant couronné par une Victoire
    • Poilu mourant dans les bras d’une femme (= Femme drapée, tenant un mourant dans ses bras = Femme soutenant un homme mourant)
    • Poilu mourant dans les bras d’une femme avec drapeau
    • Poilu mourant dans les bras de la Victoire
    • Poilu mourant dans les bras d’une Victoire ailée
    • Poilu mourant – Femme casquée
    • Soldat mourant
  • Soldats morts
    • Fusillé(s)
    • Poilu gisant
    • Poilu mort avec drapeau
    • Poilu mort en bas-relief
    • Poilu mort dans linceul – Enfant
    • Poilu mort dans linceul – Femme couchée
    • Poilu tué à l’attaque
    • Soldat mort
  • Divers Soldats
    • Arbalétriers
    • Aviateur(s)
    • Chasseur(s)
    • Chasseur alpin
    • Fantassin
    • Marin(s) – Fusillier-marin
    • Mitrailleur(s)
    • Groupe de poilus
    • Groupe de soldats
    • Représentation – Vercingétorix
    • Soldat offensif
  • Guerre 1870-71
    • Fusillier
    • Mobiles
    • Officier porte-drapeau
    • Soldat 1870-71
  • Guerre 1939-45
    • Déportés
    • Figures de déportés
    • Fusillés
    • Résistants
    • Soldat 1939-45
  • Autres nations
    • Aviateur anglais
    • Aviateur anglais mort
    • Soldat anglais
    • Soldat américain 

Représentations Féminines

  • Buste de femme
    • Buste de femme « Marianne »
    • Buste de femme casquée
  • Médaillon / Tête de femme
    • « Mater Dolorosa »
    • Tête de femme
    • Tête de femme surmontée d’un casque
  • Femme
    • Femme debout
    • Femme debout bras en croix
    • Femme debout bras ouvert
    • Femme debout manteau ouvert
    • Femme écrivant sur le monument
    • Femme en deuil
    • Femme en deuil embrassant un casque
    • Femme morte
  • Femme assise
    • Femme assise avec enfant
    • Femme assise en pleurs
    • Femme assise en pleurs avec couronne de fleurs
    • Femme assise en pleurs sous un arbre
    • Femme assise sous un rosier
    • Femme assise sur un canon avec palme
  • Femme agenouillée
    • Femme agenouillée avec enfant
    • Femme agenouillée devant une tombe
    • Femme ailée, agenouillée avec couronnes
  • Femme casquée
    • Femme casquée, ailée avec épée
    • Femme casquée, ailée et palme
    • Femme casquée, ailée, drapeau et épée
    • Femme casquée, ailée, drapeau et palmes
    • Femme casquée, couronne
    • Femme casquée, couronne et épée
    • Femme casquée, drapeau
    • Femme casquée, drapeau et couronne de lauriers
    • Femme casquée, épée
    • Femme casquée, épée et palmes
    • Femme casquée, palmes
    • Femme couronnée, drapeau
    • Femme couronnée, drapeau et palme
  • Femme avec divers attributs
    • Femme, bouclier
    • Femme, bouquet palmes
    • Femme, bouquet main droite - Épée long main gauche
    • Femme, couronne main droite - Drapeau main gauche
    • Femme, couronne mortuaire
    • Femme, couronne, épée et drapeau
    • Femme, drapeau
    • Femme, drapeau et urne
    • Femme, épée
    • Femme, épée et drapeau
    • Femme, palme
    • Femme, palme, main droite levée
    • Femme, palme, main gauche levée
    • Femme, petite statuette, main gauche
  • Femme, Symbolisme
    • Allégorie du Souvenir
    • France
    • France victorieuse (avec statuette)
    • Jeanne d’Arc
    • Liberté
    • Minerve
    • Mort (avec sa faux)
    • Paix
    • Patrie
    • Patrie armée
    • République
    • Statue de la Liberté
    • Victoire
    • Victoire ailée
    • Ville

Autres représentations humaines

  • Civil(s)
  • Civil(s) fusillé(s)
  • Fusillé(s)
  • Groupe
  • Personnalité(s)
  • Pierrot
  • Homme
    • Centurion
    • Colosse = Humanité
    • Groupe d’hommes
    • Héraclès
    • Homme ailé
    • Homme avec bouclier et dague
    • Homme enchaîné
    • Homme nu
  • Homme(s) et femme(s)
  • Enfants
    • Écoliers
    • Enfant avec bouquet (palmes-fleurs)
    • Enfant écrivant sur le monument
  • Familles
    • Femme et enfant(s)
    • Famille de mineurs
    • Famille en deuil
  • Représentations professionnelles
    • Berger
    • Cheminot(s)
    • Cultivateur(s) – Paysan(s)
    • Infirmière(s)
    • Instituteur(s)
    • Médecin(s)
    • Mineur(s)
    • Ouvrier(s)
    • Semeur
    • Sportif(s)

Représentations religieuses

  • Ange(s)
    • Ange avec palme
    • Angelot(s)
    • Archange Saint-Michel
  • Christ
    • Descente de Croix
    • Mise au Tombeau
    • Jésus
    • Sacré-Cœur de Jésus
    • Tête de Christ
  • Évêque
  • Prêtre
  • Saint(es)
    • Notre-Dame
    • Notre-Dame de Consolation
    • Notre-Dame de Toulouse
    • Saint-Georges terrassant le Dragon
    • Saint-Jean-Baptiste
    • Saint-Nicolas
    • Saint-Pierre
    • Saint-Sébastien
  • Vierge
    • Madone
    • Pietà
    • Marie
    • Vierge à l’Enfant 

Représentations animalières

  • Aigle(s)
    • Aigle à 2 têtes
    • Aigle blessé
    • Aigle écrasé
    • Aigle mort
  • Coq(s) [10]
    • Coq Ailes ouvertes
    • Coq au sommet
    • Coq au sommet écrasant l’aigle
    • Coq au sommet sur boule
    • Coq au sommet sur drapeau
    • Coq écrasant l’aigle
    • Coq écrasant le dragon
    • Coq en bas-relief
    • Coq en médaillon
    • Coq Ergot sur casque à pointe
    • Coq pattes sur casque à pointe / Roue
    • Coq et Palme(s)
    • Coq et Soleil
    • Tête de coq
  • Oiseaux
    • Chouette/Hibou
    • Colombe
    • Hirondelle
    • Pélican
    • Pigeon
  • Lion(s)
    • Lion avec patte sur casque à pointe
    • Tête de lion
  • Autres animaux
    • Caribou
    • Cheval
    • Chien
    • Crocodile
    • Dauphin
    • Escargot
    • Hanneton
    • Hermine (La robe d'une blancheur immaculée qu'elle porte dans les pays de neige a fait de l'hermine un des symboles de la pureté. L'hermine stylisée est représentée sur de nombreux objets, ainsi que sur les armes de familles de la noblesse bretonne)
    • Hydre
    • Lézard(s)
    • Lion(s)
    • Sanglier(s)
    • Serpent
    • Taureau
    • Tigre(s) 

Autres représentations

  • Aéroplane
  • Arbre
  • Boule(s)
    • Boule au sommet
  • Brûle-Parfum
  • Lampe de mineur
  • Mains
    • Poignée de mains
  • Mappemonde
  • Pot à feu
    • Boule avec flambeau [11]
    • Grenade enflammée
  • Tombe(s)
    • Cercueil
    • Tombe et Casque au-dessus
    • Tombe et Croix
  • Urne(s) (Vase qui recueille les cendres des défunts)
    • Urne avec flambeau
    • Urne entourée d’un drapeau
    • Urne voilée (Le voile qui recouvre l’urne symbolise le mystère qui entoure la mort. L’urne voilée est fréquente dans les cimetières comme ornement de stèle funéraire)
  • Scènes de guerre
    • Ruines et Tranchées
    • Tranchée reconstituée

 ORNEMENTATION 

Ornementation civile et militaire

  • Ancre marine
  • Armes de la ville
  • Armes
  • Armes entrecroisées
  • Baïonnette
  • Bouclier (arme défensive)
  • Boulet(s) de canon
  • Canon
  • Éclats d’obus
  • Épée
  • Épée ailée
  • Épées entrecroisées
  • Faisceaux de licteurs
  • Fusil
  • Fusils entrecroisés
  • Glaive
  • Grenade(s)
  • Hache
  • Hache double
  • Mitrailleuse
  • Obus
  • Obusier
  • Sabre
  • Sabre brisé
  • Bannière
  • Blason
  • Bonnet de marin
  • Bonnet phrygien
  • Bouée de sauvetage
  • Casque(s)
    • Casque à pointe
    • Casque au sommet
    • Casque [grec] surmonté d’un panache
  • Chaîne(s)
  • Clairon(s)/Trompette(s)
  • Cloche
  • Croix de Lorraine
  • Croix Rouge
  • Cuirasse romaine
  • Drapeau(x)
  • Drapeaux entrecroisés
  • Étoile(s)
  • Faucille
  • Faucille et Marteau
  • Flambeau
  • Flambeaux entrecroisés
  • Flamme
  • Fourragère
  • Gourde
  • Insigne des camps de concentration
  • Livre ouvert
  • Masque
  • Masque à gaz
  • Mosaïque(s)
  • Outils du Mineur : Casque, Lampe, Pique
  • Paquetage du Poilu
  • Poignée de mains
  • Ruban tricolore
  • Soleil
  • Voile

Ornementation végétale [12]

  • Asphodèle
  • Corne d’abondance
  • Couronne
    • Couronne de fleurs
    • Couronne de lauriers (Symbole de victoire, elle représente les vertus militaires et l'héroïsme)
    • Couronne et palme entremêlées
    • Couronne mortuaire
    • Couronne mortuaire et palme entremêlées
    • Couronne végétale
  • Épi(s) de blé
  • Feuille(s)
    • Feuille(s) Chardon
    • Feuille(s) Chêne (Symbole de la force, de la puissance, de la majesté, de la longévité et de la résistance, symbole des vertus civiles. La feuille de chêne se distingue par ses bords ondulés, elle est généralement accompagnée de glands)
    • Feuille(s) Chêne et Feuille(s) Olivier
    • Feuille(s) Laurier (symbole de récompense. Il évoque l’abnégation et le dépassement de soi. La branche de laurier a de petites feuilles allongées, plus étroites que celles de l’olivier, accompagnées de petits fruits ronds)
    • Feuille(s) Olivier (Symbole de Paix et de gloire)
  • Fleurs/Bouquet
  • Fleurs de Lys
  • Fougère(s)
  • Frise (décor de feuilles de laurier ou mi-partie en feuilles de chêne et de laurier stylisées)
  • Gerbe
  • Grappes de raisin
  • Guirlande
  • Lierre
  • Palme(s) (En métal ou gravées dans la pierre, elles sont le symbole de la victoire et du sacrifice)
    • Palme(s) avec ruban
    • Palmes entrecroisées
  • Pomme(s) de pin
  • Rose
  • Trèfle

Ornementation religieuse

  • Ailes d’anges
  • Calice
  • Cœur de Jésus
  • Couronne d’épines
  • Croix celtique
  • Croix
    • Croix latine
    • Croix latine au sommet
    • Croix latine voilée
    • Croix pattée
    • Croix pattée alésée

Ornementation associée

  • Armes et drapeaux entrecroisés
  • Armes et palmes entrecroisées
  • Armes, palmes et casque entrecroisés
  • Casque et palme(s)
  • Cor et palme(s)
  • Couronne mortuaire, croix latine entremêlées
  • Couronne mortuaire, palme(s) entremêlées
  • Couronne mortuaire, Ruban
  • Couronne mortuaire, sabre brisé
  • Croix latine, palme(s) entrecroisées
  • Croix surmontée d’un casque = Croix, Tombe de poilu, Casque
  • Drapeau(x), casque entrecroisés
  • Drapeau(x), couronne de lauriers et casque
  • Drapeau(x), palme entrecroisés
  • Drapeau(x), palme et casque entrecroisés
  • Épée, drapeau, Palme et casque entrecroisés
  • Épée, drapeaux entrecroisés
  • Épée, flambeau
  • Épée, fusil, palme et casque entrecroisés
  • Épée, palme entrecroisées
  • Épée, sabre entrecroisés
  • Fusil, drapeaux, couronne entrecroisés
  • Fusil, drapeaux, feuilles chêne
  • Fusil, drapeaux, palmes et casque entrecroisés
  • Main, Feuilles chêne et olivier
  • Main, Flambeau, Épée, Palme = Le Souvenir Français
  • Sabre, croix entrecroisés
  • Sabre, feuilles de chêne entrecroisés

DÉCORATIONS MILITAIRES

  • Croix de Guerre [13]
  • Croix de Guerre au sommet
  • Croix de Guerre sur grille
  • Légion d’honneur
  • Médaille militaire
  • Décoration militaire (B)
  • Décoration militaire (autres pays)

AUTRES ÉLÉMENTS

  • Cocarde Souvenir Français
  • Entourage(s)
    • Entourage Borne/Chaînes
    • Entourage avec obus
    • Chaînes
    • Entourage Grille/Pomme de pins
    • Entourage Grille/Pommes de pins/Croix latine
    • Entourage Haie végétale
  • Mat avec drapeau
  • Photographie(s)
  • Plaques émaillées médaillons/Portraits
  • Plaques/Pied du monument

  • Sur les formes et symboliques des monuments, voir entre autres : Marie-Claude Chabousseau, Les monuments aux morts de la Grande Guerre du pays chavinois, Mémoria momenti, n°34, 2014, p.9-21.


[1]  À consulter : http://centenaire.org/fr/espace-scientifique/arts/les-monuments-aux-morts-oeuvres-dart (Article d’Alain Choubard) ; http://www.ac-grenoble.fr/ien.st-marcellin/guppy/file/Grande_guerre_monument_aux_morts_analyse.pdf ; Catalogue de monument : cote ADN : BH 19296 ; http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/lieux/communaux/patrice_alexandre.htm

[2] La présence d’une croix, symbole chrétien, sur les monuments aux morts est « illégale » dans la mesure où ces monuments sont l’expression d’un hommage public. La loi du 9 décembre 1905, article 28 « interdit d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics… » à l’exception des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires ». En 1919, le ministre de l’Intérieur règle ce problème en établissant une distinction entre les monuments commémoratifs « suivant qu’ils sont placés dans un cimetière ou sur une voie publique. En ce qui concerne les premiers, liberté entière doit être laissée aux municipalités pour l’ornementation ou les attributs dont elles voudront les revêtir ; quant aux seconds, ils ne doivent comporter aucun emblème religieux ». Mais, malgré la loi n’est pas toujours respectée et la croix subsiste sur de nombreux monuments sur l’espace public.

[3] Le calvaire est un monument catholique, un crucifix (croix sur laquelle est représenté Jésus crucifié) autour duquel se trouvent un ou plusieurs personnages bibliques : le bon et le larron, la Vierge Marie, saint-Jean, Marie-Madeleine, etc. On en distingue toutefois, quatre sortes : - une croix (simple symbole), - un crucifix (une croix avec une statue de Jésus cloué), - un calvaire (le crucifix et les deux croix des Larrons), - la 14e et dernière station d’un chemin de croix.

[4] Le fronton est un couronnement composé d'un cadre mouluré et d'un tympan : le tympan peut être plus ou moins ajouré, n'occuper qu'une partie de la surface délimitée par le cadre, ou être réduit à un réseau ; le cadre est formé d'une corniche et de deux rampants (corniches rampantes). En général les rampants ont la même moulure que la corniche, sans cimaise. La base peut être interrompue, mais il ne faut pas (qui couvrent des tympans non délimités en bas). Le fronton est théoriquement triangulaire, cependant il existe des frontons cintrés, polygonaux, etc.). Site : http://www.cosmovisions.com/monuFronton.htm

[5] La forme des monuments aux Morts est variable. La plupart des modèles (obélisque, colonne, pilier) adoptent un piédestal, un fût et un couronnement (dessin ci-contre). L’obélisque s’inscrit dans une tradition très ancienne du monument funéraire ou commémoratif. Il assume la silhouette d’une pyramide allongée et se termine traditionnellement par un pyramidion. La colonne est plus rare, ronde ou polygonale, elle possède une base et un chapiteau. Lorsque le fût est carré, ou rectangulaire, c’est le terme de pilier qui s’impose.

[6] Les colonnes. En Égypte antique, parce qu’elle soutient le ciel, elle est chargée de puissance magique et fait l’objet d’un culte particulier, comme l’obélisque (voir plus bas). En Grèce, la colonne relie la terre et le ciel mais est aussi symbole de puissance et de victoire. D’un point de vue symbolique, la colonne représente l’arbre, l’axe qui donne la vie et immortalité à l’édifice qu’elle soutient et à tout ce qu’il représente. Dans la tradition celtique, elle est le symbole de l’axe du monde, l’arbre de vie qui soutient l’âme du guerrier lors de ses combats.

[7] L’obélisque (pierre levée, généralement monolithe, à base quadrangulaire, taillée en forme de pyramide très élancée et terminée par une pointe pyramidale, le pyramidion). Dans l’Antiquité, cette pierre levée de forme géométrique incarne à la fois la verticalité, le lien entre le soleil, le ciel et la terre et le divin et le terrestre. Une pierre levée est parfois synonyme de puissance et de vie. Rapprochant le défunt vers le ciel il est un hymne à la vie. En Égypte ancienne, l’obélisque est l’objet d’un culte particulier, chargé puissance magique comme la colonne. Ce sont les monuments les plus utilisés. Malgré toute la gratitude envers les soldats morts pour la patrie, bon nombre de communes n’ont pas les moyens financiers d’assurer l’élévation d’un monument grandiose. Son prix modique explique la fréquence de ce monument simple. Dans sa composition simple, il est posé sur un socle. À partir de ce modèle, de nombreuses variantes ont vu le jour.

[8] Dans une église, construction verticale portant un décor peint ou sculpté, placée sur un autel ou en retrait de celui-ci.

[9] Le Poilu symbolise tous les soldats. Il est un emblème patriotique et victorieux. Largement représenté, il monte la garde, est au repos, étreint le drapeau, salue un camarade tombé… Il est parfois réaliste par la précision des détails, notamment de ses vêtements et de son équipement (fusil lebel, la baïonnette, la capote retroussée sur les côtés, les bandes molletières, le casque Adrian, le ceinturon, les cartouchières, les bretelles, le quart, le bidon, l’étui-musette, le masque à gaz, les souliers cloutés..). Les plus nombreux sont achetés par les communes sur catalogues qui présentent des modèles de sculpteurs comme Bénet, Pourquet, Pollachi, Richefeu… produits en série.

[10] Le coq gaulois est un bon exemple des expressions patriotiques : le triomphe du coq sur l’aigle allemand (coq avec son ergot planté sur un casque à pointe, coq écrasant l’aigle…) est un argument revanchard. Plus pacifique, il chante, signalant l’arrivée du jour, accueillant le soleil (métaphore du salut à la paix revenue). Il est parfois perché sur une sphère dominant l’édifice. Ses ailes sont quelquefois ouvertes.

[11] Grenades enflammées ou pot à feu, vase contenant des explosifs (voir des feux d’artifice) ou des projectiles incendiaires, très présent dans le décor d’architecture

[12] Les décors végétaux puisent leur symbolique dans la religion (Les Rameaux) mais aussi dans les traditions civiques « à la romain », remises au goût du jour. La couronne de feuilles de chêne (ou la branche de chêne) est le symbole des vertus civiques. La couronne de feuilles de laurier (ou la branche de laurier) symbolise des vertus militaires. En Grèce, le laurier représente l’immortalité acquise par la victoire, et les conditions même de la victoire : la sagesse unie à l’héroïsme. La palme est un symbole chrétien des martyrs (Jésus est accueilli à Jérusalem avec des palmes). Le rameau d’olivier lui est symbole de paix. Quand il entoure l’épée, il signifie le triomphe de la paix sur la guerre. Les autres décors floraux (blé, grappes…) font penser au monde civil d’avant ou d’après la guerre

[13] La Croix de guerre, motif fédérateur de la laïcité et de l’Église, la Croix de guerre orne la plupart des monuments. Depuis l’année 1915, elle récompense, pour faits de guerre, les militaires mais aussi les civils et les personnels militarisés. Elle peut être remise, sur leur demande, aux parents de bénéficiaires décédés. Elle devient un décor quasiment obligé du monument aux morts, symbolisant la bravoure et la gloire. Elle pouvait également être décernée à la ville (ex : Souchez 62 – en date du 23 septembre 1920).