Aumerval

62550 (Pas-de-Calais)
Conflits commémorés
  • 1914-18
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Colonne quadrangulaire / Chapiteau sculpté
  • Autres représentations
    • Urne(s)
      • Urne voilée
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne mortuaire et palme(s) entremélées
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage avec obus

Colonne surmontée d'une urne drapée.

Economie

Prix

7000 francs

Inscriptions présentes sur le monument

AUX ENFANTS
D'AUMERVAL
1914-1919

1939-1945

Les morts

LEFEBVRE Louis
LEDRU Etienne
DESMARETZ Etienne
GAZE Léonce
FACON Edmond
GRIMBERT Florimond
LHOMME Valéry
MELLIER Désiré
GRIMBERT Aimable
LEDRU Philigone
COUVREUR Léonard
BOULET Louis
GRIMBERT Marcel
CHIVOREE Augustin
DUMONT Hadulphe
GILLET Georges
BOUTRY Aimable-François

Historique du monument

  • 1919
  • Courriers divers 18/01/1919
    Source : AdPdC-Aumerval-2O-492-8

    Au Préfet
    Réponse aux questions concernant le monument

  • Comité d'érection 12/10/1919
    Source : AdPdC-Aumerval-2O-492-8

    Comité formé en vue d prendre la direction pour l'érection d'un monument pour les soldats de la commune morts pour la Patrie

  • Courriers divers 05/12/1919
  • 1920
  • Marché de gré à gré 02/03/1920
    Source : AdPdC-Aumerval-2O-492-8

    Entre Duquenne Evariste maire et
    DÉCHAMPS Fils et LEFEBVRE marbriers à Lillers

    7000 frs

  • Devis 14/03/1920
    Source : AdPdC-Aumerval-2O-492-8

    DECHAMPS-MACHU
    Marbrier-Sculpteur
    Lillers

    7000 frs

  • Commission d’art 22/12/1920
    Source : AdPdC-Aumerval-2O-492-8

    "Dans le projet soumis, la place devant recevoir les "noms des morts est sacrifiée à des attributs et à un titre. Il serait préférable d'inscrire les noms sur la partie ...

    Lire la suite
    Commission d’art 22/12/1920

    "Dans le projet soumis, la place devant recevoir les "noms des morts est sacrifiée à des attributs et à un titre. Il serait préférable d'inscrire les noms sur la partie supérieure du monument, en conséquence le croquis devra être retourné corrigé

  • 1921
  • Emprunt 14/02/1921
    Source : AdPdC-Aumerval-2O-492-8

    Contrat passé entre la COmmune et Monsieur Duquenne Évariste, Maire, concernant une avance d'argent pour le monument aux Morts pour la Patrie
     

  • Courriers divers 12/03/1921
  • Inauguration 19/06/1921
  • Inauguration - Presse 06/1921
    Source : Le Courrier du Pas-de-Calais

    juin 1921 (Mémorial du Ternois) -- Dimanche dernier, dans une touchant cérémonie patriotique, qui fit l’admiration de tous les assistants, la petite commune d’Aumerval inaugura dignement le ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 06/1921

    juin 1921 (Mémorial du Ternois) --

    Dimanche dernier, dans une touchant cérémonie patriotique, qui fit l’admiration de tous les assistants, la petite commune d’Aumerval inaugura dignement le monument élevé par souscription à la mémoire de ses enfants morts pour la France.

    Belle manifestation de reconnaissance où figuraient 18 sociétés et à laquelle les communes du canton rendent un juste hommage. L’honneur et le mérite en revinrent à M. le Maire, à son conseil municipal, à la population, mais surtout à M. Georges Dervyn, le dévoué instituteur d’Aumerval, le principal organisateur de la fête qui se prodigua sans compter pour en assurer le succès. Un fait regrettable est cependant à signaler : 5 ou 6 familles sur 70 qui composent la commune s’abstinrent même d’arborer l’emblème victorieux de la Patrie. Cette coupable indifférence souleva l’indignation de la patriotique population d’Aumverval et contre laquelle elle se fait un devoir de protester.

    Le matin à 11 heures, service solennel, bénédiction du monument et discours de M. le Curé.

    A 14 heures, la foule se groupe sur la place ; les sociétés arrivent et prennent le vin d’honneur à la Mairie. Le cortège se forme à l’entrée du village, il est passé en revue par les autorités, et le défilé se met en marche vers le monument où des soldats d’Aumerval lui forment une garde d’honneur. La Compagnie des Sapeurs-Pompiers d’Auchel ouvrait la marche. Venaient ensuite une vingtaine de jeunes filles, habillées en blanc avec un bandeau tricolore sur la tête, portant une écharpe tricolore et des couronnes ou bouquets destinés à leurs parents morts pour la Patrie. Les élèves de l’école communale, deux groupes, garçons et filles, sous la direction de leur maître. Chaque enfant décoré d’un ruban tricolore et porteur d’un drapeau. La société de secours mutuels de Ferfay, les combattants de Fiefs, la société de secours mutuels de Floringhem, un groupe de maires et conseillers municipaux des environs, la Fanfare des Mines de Ferfay (Saint-Pierre), la Société de Secours mutuels de Pernes, les combattants de Pernes, les sapeurs-pompiers de Pernes, la Société de secours mutuels d’Ames, la société de secours mutuels d’Amettes, la société de secours mutuels de Pressy, les Gymnastes La Jeune France de Camblain-Châtealin, la Société de secours mutuels de Bailleul-les-Pernes, la Fanfare La Fraternelle de Flroinghem, un groupe de maires et conseillers municipaux des environs, les mutilés de Floringhem.

    Le défilé se déroula d’une façon parfaite sous l’admiration d’une foule évaluée de 1.200 à 1.400 personnes.

    Au pied du monument, M. le Maire adressa ses sincères remerciements à tous, autorités, sociétés, assistants venus à cette jolie fête et à ses dévoués organisateurs. Un garde-à-vous solennel retentit commandé par le brigadier Grimbert Kléber. Un imposant silence se fit et le grand voile tricolore qui recouvrait depuis le matin, tomba. La fanfare de Ferfay exécuta La Marseillaise. L’heure était solennelle, l’assistance était visiblement émue. A l’appel des absents, et à chacun des noms évoqués, les soldats formant la garde répondaient : « Mort pour la Patrie ». Chaque jeune fille déposait les fleurs destinés au soldat nommé. D’émouvants discours patriotiques furent prononcés par M. le Maire, M. Choquet Raoul, ancien combattant, M. Martin, conseiller d’arrondissement et M. Salmon, conseiller général, président de la cérémonie.

    L’inauguration fut clôturée par un concert donné par les fanfares de Ferfay et de Floringhem. Belle manifestation de reconnaissance qui fait le plus grand honneur à la population d’Aumerval et dont elle gardera longtemps un cher souvenir.

  • 1925
  • Courriers divers 10/1925
  • Délibérations Conseil municipal 07/11/1925
    Source : AdPdC-Aumerval-2O-492-8

    Modification d'une inscription aux Morts pour la Patrie figurant sur le piédestal du monument aux morts pour la patrie et intitulée "Offert par la Commune. Principal donateur ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 07/11/1925

    Modification d'une inscription aux Morts pour la Patrie

    figurant sur le piédestal du monument aux morts pour la patrie et intitulée "Offert par la Commune. Principal donateur Monsieur Duquenne, Maire"

    La dernière partie faisant l'objet des critiques. Les membres du Conseil municipaldu village, #39;un>Co9;éreratifient l'observation de M. le Maire et déplorent amèrement le malaise général produit dans la population depuis le jour où l'inscription en question a éteacute;regravée sur le monument. Ils déclarent en outre qu'il n'a pas éteacute;repossible de formuler aucune réclamation, ni avant, ni après l'inscription.

    1. Avant l'inscription, parce que personne n'a éteacute;reinformé de cette décision par la publication d'un compte rendu de la séances du 5 août 1921
    2. Après l'inscription, parce que la population était en droit de craindre en réclamant, les susceptibilités de M. le Maire en cause.

    Au nom de toute la commune, les Membres du Conseil municipaldu village, #39;un>Co9;ér, approuvent entièrement les critiques émises par les anciens comabttants et par toute la population. Ils demandent en conséquence de passer outre à la délibération du 5 août 1921 pour les motifs suivants....