Bailleul-aux-Cornailles

62127 (Pas-de-Calais)
Conflits commémorés
  • 1914-18
  • Monument communal

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Colonne quadrangulaire
  • Ornementation religieuse
    • Croix
      • Croix latine au sommet
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne mortuaire et palme(s) entremélées
  • Ornementation associée
    • Armes et drapeaux entrecroisés
  • Ornementation civile et militaire
    • Casque

Economie

Prix

4040 francs

Souscription

3100 francs

Inscriptions présentes sur le monument

BAILLEUL-
AUX-CORNAILLES
À SES ENFANTS MORTS POUR
LA FRANCE

1914-1919

Les morts

Henri NOTELET 308e Inf. 26 ans Épernay 4 décembre 1914
Henri ROUSSEL 4e Inf. 34 ans Beauséjour 9 janvier 1915
Fernand ELETUFE 110e Inf. 27 ans Maisnil-les-Hurlus 9 mars 1915
Victor HOURRIEZ 367e Inf. 41 ans mort Mare (M. et M.) 7 avril 1915
Paul THELLIER 3e Génie 32 ans Jonchery Sur Vesle 13 mai 1915
Gabriel DEZEQUE 8e ZOuaves 35 ans en Champagne 30 7bre 1915
-----
Léon DELORY sous-Lieutenant 80e Inf. 28 ans Paris 2 9bre 1915
Maurice LHERBIER 87e Inf. 20 ans Vaux-les-Palamois (Meuse) 13 janvier 1916
Julien THELLIER Caporal-Fourrier 208e Inf. 25 ans Somme Bionne (Marne) 18 février 1917
Fidèle GENELLE 307e Inf. 34 ans Clamecy (Aisne) 17 mai 1917
Marcellin DELMOTTE 50e Inf. 34 ans Bailleul-aux-Cornailles 23 mai 1917
Henri BÉHAREL 416e Inf. 20 ans Courville (Marne) 17 juin 1917
-----
Alexandre BLON 1e Es 41 ans Vadelaincourt 28 9bre 1917
Émile BRUERRE 164e Inf. 22 ans Moronvillers (Marne) 20 mai 1918
Ovide SEURON 12e Rég. de Dragons 34 ans Mandres sur Vair 22 août 1918
Marcel BODESCOT 17e Chasseurs Alpins 23 ans Vauxaillon (Aisne) 6 7bre 1918
Omer DARRÉ 327e Inf. 31 ans Belfort 23 décembre 1918
Paul BLONDEL 3e Génie 24 ans Bailleul-aux-Cornailles 15 avril 1920
René DUPONT 33e Inf. 18 8bre 1921

Historique du monument

  • 1919
  • Comité d'érection 03/09/1919
    Source : AdPdC-Bailleul-aux-Cornailles-2O-569-7

    Composition du Comité pour le monument

  • 1920
  • Souscriptions 14/11/1920
    Source : AdPdC-Bailleul-aux-Cornailles-2O-569-7

    Souscription faite en vue d'ériger un monument commémoratif

  • Devis 15/11/1920
    Source : AdPdC-Bailleul-aux-Cornailles-2O-569-7

    4040 francs

    approuvé par le conseil dans sa réunion du 15 novembre 1920

  • 1921
  • Marché de gré à gré 20/01/1921
    Source : AdPdC-Bailleul-aux-Cornailles-2O-569-7

    Entre M. Doal maire et
    M. AUTHOM LEBEL marbrier à St-Pol

    3250 frs

    Inscriptions noms 240 frs

  • Commission d’art
    Source : AdPdC-Bailleul-aux-Cornailles-2O-569-7

    Avis favorable

  • 1921
  • Procès-verbal de Réception 25/01/1921
  • Note 25/02/1921
    Source : AdPdC-Bailleul-aux-Cornailles-2O-569-7

    Décompte des travaux et des fournitures exécutés par M. Authm Lebel marbrier à St-Pol-sur-Ternoise pour le compte de la commune

  • Inauguration 31/07/1921
  • Inauguration - Presse 04/08/1921
    Source : Le Courrier du Pas-de-Calais

    Le Courrier du Pas-de-Calais, jeudi 4 août 1921 (Mémoires de Pierre) Bénédiction du monument du souvenir Dimanche dernier, la population de Bailleul-aux-Cornailles, remplissait un ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 04/08/1921

    Le Courrier du Pas-de-Calais, jeudi 4 août 1921 (Mémoires de Pierre)

    Bénédiction du monument du souvenir

    Dimanche dernier, la population de Bailleul-aux-Cornailles, remplissait un devoir de reconnaissance envers ses enfants morts pour la patrie.

    À 11 heures, fut célébrée une grand-messe à leur intention à laquelle assistaient le conseil municipal et une nombreuse assistance pieuse et recueillie. M. l’abbé Lequette, curé de la paroisse, y donna en termes émus le martyrologe des nobles victimes. Des chants de circonstance et des morceaux de violons furent exécutés avec un rare talent par de jeunes artistes Saint-Polois.

    À l’issue de la messe, l’assistance se rendit en procession au pied du monument situé dans le cimetière. La bénédiction achevée, l’appel des morts fut fait par M. le curé ; des croix et des fleurs furent déposées en l’honneur de chacun d’eux. M. le curé montra la signification de la croix qui domine le monument ; M. le chanoine Brédoux célébra la gloire des soldats morts pour la patrie ; et M. le chanoine Vitel exprima le merci et le mot d’ordre des morts aux vivants.

    La cérémonie s’acheva par une absoute solennelle donnée à l’église magnifiquement décorée. Dans le chœur était notamment représentée une petite tombe de soldat. Dans la soirée furent chantée les vêpres des morts. C’est ainsi qu’ayant commencé par la prière, cette belle manifestation se termina par la prière.

  • Inauguration - Presse 07/08/1921
    Source : L’Abeille de la Ternoise

    L’Abeille de la Ternoise du 7 août 1921 (Mémorial du Ternois) Dimanche dernier, la population de Bailleul-aux-Cornailles remplissait un devoir de reconnaissance envers ses enfants morts pour ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 07/08/1921

    L’Abeille de la Ternoise du 7 août 1921 (Mémorial du Ternois)

    Dimanche dernier, la population de Bailleul-aux-Cornailles remplissait un devoir de reconnaissance envers ses enfants morts pour la Patrie.

    A 11 heures, fut célébrée une grand’messe à leur intention à laquelle assistaient le conseil municipal et une nombreuse assistance pieuse et recueillie. M. l’abbé Lequette, curé de la paroisse, y donna en termes émus le martyrologue des nobles victimes.

    Des chants de circonstance et des morceaux de violon furent exécutés avec un rare talent par de jeunes artistes saint-polois.

    A l’issue de la messe, l’assistance se rendit en procession au pied du monument situé dans le cimetière. La bénédiction achevée, l’appel des morts fut faite par M. le Curé ; des croix et des fleurs furent déposées en l’honneur de chacun d’eux. M. le Curé montra la signification de la Croix qui domine le monument ; M. le chanoine Bridoux célébra la gloire des soldats morts pour la Patrie ; et M. le chanoine Vitel exprima le merci et le mot d’ordre des Morts aux Vivants.

    La cérémonie s’acheva par une absoute solennelle donnée à l’église magnifiquement décorée. Dans le chœur était représentée notamment une petite tombe de soldat. Dans la soirée furent chantées les Vêpres des Morts.