Blangy-sur-Ternoise

62770 (Pas-de-Calais)
Conflits commémorés
  • 1870-71
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Autres
  • Monument communal

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Colonne quadrangulaire
  • Ornementation végétale
    • Feuille(s)
      • Feuille(s) Chêne
      • Feuille(s) Laurier
  • Ornementation civile et militaire
    • Casque
  • Ornementation religieuse
    • Croix
      • Croix latine au sommet
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Haie végétale

Sous le regard de la croix qui domine le monument, on peut y voir sculptées une branche de chêne (symbole de la force) et une branche de laurier (signe de victoire) et la croix de guerre 14-18, entourant un casque Adrian (casques français utilisés pendant la Première, puis la Seconde Guerre mondiale).

Matériaux

Pierre de Soignies.

Economie

Prix

3 000 francs

Commentaires (économie)

Marché de gré à gré.

Inscriptions présentes sur le monument

LA COMMUNE DE
BLANGY S/ TERNOISE
À SES ENFANTS
MORTS POUR LA PATRIE

1870-1871
1914-1919

PASSANT QUAND TU LIRAS
CES NOMS À QUI TU DOIS LA
LIBERTÉ RECUEILLE TOI
PIEUSEMENT
ET SALUE EN EUX LES PLUS
GRANDS MARTYRS
DE L'HSITOIRE
EN LE FAISANT TU REMPLIRAS
UN DEVOIR ET TU SENTIRAS
TON ÂME S'ÉVEILLER
À DES IDÉES MEILLEURES

CE MONUMENT A ÉTÉ
INAUGURÉ LE 14 JUILLET 1919

Les morts

CAPPE Godefroy
DEBUICHE Augustin
PUCHOIS Joseph
WAMIN Georges (15-8-1914)MASSART Victor (6-9-1914)BILLOT Lucien (12-10-1914)ROUSSEL Jules (31-10-1915)FORESTIER Henri (13-9-1915)GILLE Joseph (7-10-1915)DEGREMENT Célestin (12-1-1915)VIEUGE Emile (19-3-1916)
DELBE Charles (15-5-1916)BAYE Bertin (11-6-1916)LIEBERT Cyr (13-6-1916)DEBUICHE Moïse (23-6-1916)----CARPENTIER Victor (19-8-1916)BETOURNE Paul (3-3-1918)LETHELLIEZ Gustave (19-3-1918)
JULIEN Narcisse (2-8-1918)CARINCOTTE Zéphir (30-9-1918)LANVIN Célestin (disparu en 1914)LHOMME Jean-Baptiste (1914)VALLEE Émile (1915)LIEVIN Bertin (1915)BAYE Fortuné (1916)
WAMIN Firmin (1916)EDOUARD Bertin (1917)COUSIN Charles (1918)HAVART Albert (1919)----Julien CALAIS 22 août 1914François BILLOT 1 janvier 1915
FLAHAUT Léon (13 mai 1940)
HUBERT Prosper (1945)
GABET Jean déporté (1945)
GANOUCHE (1945)
PRUVOST Paul déporté (1945)
Crimée
ALLART Charles
--
Tonkin
PUCHOIS Charles
MORONVAL Albert
--
Madagascar
DEMONT Pierre

Historique du monument

  • 1919
  • Inauguration 14/07/1919
  • Inauguration - Presse 17/07/1919
    Source : Le Télégramme

    Le Télégramme du 17 juillet 1919 (Mémorial du Ternois) C'est vraiment une cérémonie bien touchante qui s'est déroulée, lundi dernier, à Blangy-sur-Ternoise. Sur l'initiative ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 17/07/1919

    Le Télégramme du 17 juillet 1919 (Mémorial du Ternois)

    C'est vraiment une cérémonie bien touchante qui s'est déroulée, lundi dernier, à Blangy-sur-Ternoise.

    Sur l'initiative de son dévoué Maire, M. Lemaitre, et du conseil municipal, la population de cette commune avait décidé d'élever, au cimetière, un monument aux soldats de Blangy, morts pour la France ; et l'inauguration du monument avait été décidé pour le jour de la fête nationale.

    La manifestation patriotique se déroula au milieu d'un grand concours de la population.
    Précédé de la Fanfare de trompettes du sixième chasseurs à cheval d'Hesdin et d'un peloton du 7e dragons actuellement à Anvin, le cortège officiel quitta la mairie, vers trois heures, pour se rendre au cimetière.
    Nous avons remarqué dans l'assistance : MM Henri Marais, sous-préfet de Saint-Pol, Lemaitre, Maire de Blangy, le colonel du 7e dragons et des officiers ; les conseillers municipaux, des fonctionnaires, etc...

    Au cimetière, les sapeurs-pompiers de la commune formaient la haie et les enfants des écoles se tenaient auprès du monument.
    M. Lemaitre, dans un discours éloquent, salua les enfants de Blangy morts pour la France ; puis M. Henri Marais, prit la parole.
    Dans une brève allocution, il montra la nécessité d'être dignes de nos morts ; de ceux qui, pour nous ont sacrifié leur jeunesse, leurs joies ; il glorifia ces Héros et exprima la reconnaissance de tous les assistants aux enfants de Blangy, soldats du Droit et de la Liberté, morts pour la Patrie.
    Puis, des jeunes fillettes, costumées aux couleurs alliées, déposèrent des fleurs au pied du monument ; les garçons plantèrent des petits drapeaux en terre.
    Enfin, une poésie fut dite par une jeune fille et la Marseillaise chantée par un groupe de chasseurs. Pour finir, un défilé des troupes eu lieu devant le monument.
    Ajoutons que M. le Sous-Préfet à la fin de la cérémonie, visita les écoles et sut trouver les termes propres à inspirer aux enfants des résolutions dignes des sacrifices de nos morts.

Fiche précédente Fiche suivante Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Place

Il se trouvait avant dans le cimetière de Blangy, avant qu'il ne soit déplacé sur la place, à proximité de la salle des fêtes et de l'église.