Boyaval

62134 (Pas-de-Calais)
Conflits commémorés
  • 1914-18
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Colonne quadrangulaire
  • Ornementation religieuse
    • Croix
      • Croix latine au sommet
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne mortuaire et palme(s) entremélées
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre

Inscriptions présentes sur le monument

La commune de BOYAVAL à ses enfants morts pour la Patrie 1914-1919

Dieu-Honneur-Patrie

Ceux qui pieusement sont morts pour la Patrie
Ont le droit qu’à leur cercueil la foule vienne et prie
[Citation de Victor Hugo]

Les morts

1914 :
DELOZIERE Jules
LETOMBE Auguste
--
1915 :
DELATTRE David
DELAIRE Emile
DEBOFFE Achille
COQUART Zéphir
--
1916 :
LEROY Louis
--
1917 :
LOMBART Albin
DUPONT Adrien
--
1918 :
PRIN Achille
LEMAITRE Célestin
PRIN Henri El Faid Aurès 1960

Historique du monument

  • 1920
  • Inauguration 30/05/1920
  • Inauguration - Presse 06/06/1920
    Source : L’Abeille de la Ternoise

    du 6 juin 1920 (Mémoires du Ternois) Favorisée par un temps superbe, la cérémonie d’inauguration du monument élevé, à Boyaval, à la mémoire des soldats morts pour la Patrie, ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 06/06/1920
    du 6 juin 1920 (Mémoires du Ternois) Favorisée par un temps superbe, la cérémonie d’inauguration du monument élevé, à Boyaval, à la mémoire des soldats morts pour la Patrie, a été des plus réussies. A 5 heures, le cortège officiel, comprenant les enfants des écoles, les pompiers d’Anvin, les vétérans de 1870, la Société de Tir de Tangry, le groupe des Anciens Combattants de la Grande Guerre et les autorités, se rendit au pied du monument. Là, des chœurs de circonstances furent fort bien exécutés par les élèves de l’école, dirigés dans la perfection par leur dévoué maire ; puis des discours furent prononcés par MM le Curé de Fiefs ; Vincent, président des Vétérans ; le président des Combattants de 1914-1918 ; Salmon, conseiller général et Henri Marais, sous-préfet. M. le Maire de Boyaval remercia ensuite les autorités et l’assistance de leur présence à ce pieux pèlerinage.