Wancourt

62128 (Pas-de-Calais)
Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Obélisque
  • Autres représentations
    • Boule(s)
  • Ornementation civile et militaire
    • Flamme
    • Armes
      • Épée
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne mortuaire
    • Palme(s)
  • Ornementation associée
    • Casque et Palme(s)

Economie

Prix

18 700 francs

Inscriptions présentes sur le monument

WANCOURT A ses enfants morts pour la France

Hommage aux héros du 97ème R.I.A. tombés pour la defense de Wancourt Comité responsable : Mrs BOISLEUX, SAUDEMONT, DELANNOY, PAVY, WARIN

Les morts

BAYARD Jules
BAZIN Alphonse
BENOIT Aimé
BOUCHEZ Léonce
CHARLET Achille
COMBLE Auguste
COMBLE Louis
COUPE François
DELAMBRE Paul
DELANNOY François
DERANCOURT Edouard
DUPUICH Alphonse
FERRAT Henri
HEBOMETZ Edouard
LINGOT Jean-Baptiste
LEROY Augustin
LOCOCHE Gaston
LUCAS Anatole
LUCAS Siméon
MERCIER Henri
PANNEQUIN Léon
PAVY Clément
PAVY Louis
PODEVIN Guislain
PODEVIN Henri
PHILIPPE Charles
QUENTIN Aimé
RICHARD Ernest
RICHARD Henri
VITASSE Raymond
--
Victimes civiles :
BOISLEUX Henri*
MERCIER François
DECARDIN Hippolyte
Sur une plaque de marbre située au pied du monument :
Morts au champ d'honneur :
DELANNOY André
QUENTIN Siméon
--
Morts pour la France :
CHARLET Achille
LUCAS Ernest
DEROEUX Eugène CROCFER Eugène
Mme DALLONGEVILLE Jules
NORMAND Locadie et ses enfants Liliane et Jacques

Historique du monument

  • 1920
  • Autres 14/10/1920
    Source : Le Beffroi d'Arras

    rédition du 14 octobre 1920 (Mémoires de pierre) La cérémonie de Wancourt La cérémonie de Wancourt a revêtu un caractère particulièrement émouvant. Chacun des assistants avait en effet ...

    Lire la suite
    Autres 14/10/1920
    rédition du 14 octobre 1920 (Mémoires de pierre) La cérémonie de Wancourt La cérémonie de Wancourt a revêtu un caractère particulièrement émouvant. Chacun des assistants avait en effet présent à la mémoire le rude calvaire de M. Henri Boisleux, de cet homme de bien qu’entourait la sympathie de tous et dont la mort tragique a soulevé, surtout dans nos régions, une indignation difficile à décrire. C’est M. Boisleux fils, maire de Wancourt, qui reçoit les autorités et les conduit au cimetière où une estrade a été dressée face au caveau de la famille. A 2 heures et demie la cérémonie commence : l’office des morts est récité par le clergé au pied d’un autel dressé contre la croix du calvaire. M l’abbé Duriez, curé de la paroisse, retrace la vie magnifiquement remplie de M. Boisleux ; il fait un tableau poignant de l’enterrement du 2 novembre 1915, à 5 h du matin ; quatre hommes portant une civière ; sur cette civière un cercueil de bois blanc obtenu à grand’peine ; point de drap mortuaire, point de flambeau, point de glas funèbre, pas même de prêtre pour réciter les suprêmes prières ; M. Boisleux fut conduit à se dernière demeure comme le plus pauvre d’entre les pauvres. Mgr Julien, avant de donner l’absoute, déclare que ce n’est pas en vain que le sang des victimes a coulé, car la victoire est venue, et les martyrs civils qui sont tombés sans témoins et sans gloire ont certainement compté dans la balance de la Providence. M. Bachelet, sénateur, conseiller général ; M. Duquesne, ancien maire de Chérisy ; M. Gerbore, président du conseil de préfecture, rendent un éclatant hommage à la mémoire de l’ancien maire de Wancourt. La loyauté de M. Boisleux a su lui attirer l’estime même de ses anciens adversaires politiques avec qui, du reste, il entretint toujours d’excellents rapports. On devine l’émotion profonde de M. Boisleux fils en remerciant les promoteurs de cette manifestation toute de sympathie. L’émotion du fils était vraiment partagée par tous et c’est justice : un pareil souvenir est de ceux qui ne doivent jamais nous trouver insensible et que nous devons garder pieusement.
  • 1925
  • Inauguration 23/07/1925
Fiche suivante Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Place

Place communale. Face aux bâtiments communaux et à l'église