Armentières

59280 (Nord) Arrondissement : Lille
Commémorations
  • 1914-18
  • Monument communal

Description du monument

Caractéristiques

  • Architecture (Pyramide)
  • Sculpture/Soldats (Poilu Au Repos)
  • Sculpture/Figures féminines (Femme/Ville)
  • Sculpture/Divers (Bas-relief)
  • Sculpture/Divers (Urne)
  • Ornements (Drapeau(x))
  • Ornements (Armes de la ville)

De forme pyramidale, il comporte trois bas-reliefs représentant la mobilisation, la bataille et le retour.

Au bas de la pyramide, un poilu posait le pied sur l'aigle allemand agonisant.

À ses pieds, la ville d'Armentières dresse vers lui le bras qui lui tend une couronne, tandis que de l'autre, elle dépose une palme à la base du piédestal.

À droite de la ville, un génie acclame le poilu, prêt à emboucher les trompettes de la Renommée Aigle détruit par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale

Matériaux

pierre

Economie

Prix

504 683,08 francs

Subvention commune

150 000 francs

Inscriptions présentes sur le monument

En façade

  • - À ses Enfants morts pour la patrie, la ville d'Armentières

Arrière

  • - 1914 - Souvenir des civils, fusillés et asphyxiés

Les morts

Pas de noms sur le monument

Pas de noms

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Historique du monument

  • 1920
  • Courriers divers 27/08/1920
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Le Préfet au Maire

    ...

  • Courriers divers 13/09/1920
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Le Maire au Préfet Conformément à votre lettre du 31 août, mentionnant les conditions dans lesquelles des subventions seront accordées par l'État aux Communes pour les aider ...

    Lire la suite
    Courriers divers 13/09/1920

    Le Maire au Préfet

    Conformément à votre lettre du 31 août, mentionnant les conditions dans lesquelles des subventions seront accordées par l'État aux Communes pour les aider à l'érection des monuments aux Morts de la Grande Guerre, j'ai l'honneur de vous adresser un tableau indiquant tous les renseignements demandés, sauf en ce qui concerne la date du décret d'hommage public qui a autorisé l'érection du monument - Il n'est pas possible, pour le moment, de vous donner toutes les pièces exigées pour permettre de provoquer ce décret

  • Financement 14/09/1920
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Participation de l'État aux dépenses d'érection de monuments aux morts pour la Patrie

  • 1922
  • Comité d'érection 16/06/1922
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Monument - Subvention - Versement En vue de glorifier nos soldats armentièrois morts pour la France, il a été décidé un Comité chargé de recueillir les oboles ...

    Lire la suite
    Comité d'érection 16/06/1922

    Monument - Subvention - Versement

    En vue de glorifier nos soldats armentièrois morts pour la France, il a été décidé un Comité chargé de recueillir les oboles qui permettront d'ériger un monument commémoratif qui perpétuera la mémoire de nos braves

    Ce comité est ainsi composé :

    • CONEM Charles, maire - Président d'Honneur
    • DANSETTE Hubert - Vice-Président d'honneur
    • SALMON René - Président
    • LOURME Rodolphe - Vie-Président
    • PLAMONT Achille - Trésorier
    • HENNEBELLE Henri - Secrétaire
    • VENNIN Henri - Secrétaire-Adjoint
    • Conseillers municipaux - Membres
    • Doyen d'Armentières - Membres
    • Principal du Collège - Membres
    • Directrice du Collège - Membres
    • Juge de Paix - Membres
    • Directeur de l'École Professionnelle - Membres

    D'autre part, le Conseil Municipal, dans sa séance du 15 août 1920 s'est engagée à verser une somme de 150 000 frs et à cet effet, il a été prévu au budget primitif de 1921, le vote de 66 centimes 45 extraordinaires assurant le recouvrement à cette dépense.

    En conséquence, j'ai l'honneur de prier le Conseil à vouloir bien autoriser le Receveur Municipal à verser entre les mains de M. Achille Plamont, Trésorier du Comité du Monument Commémoratif, la somme de 150 000 frs et le reversement de celle de 20 040 frs provenant d'une souscription versée par erreur dans la Caisse du Receveur municipal.
    Ces sommes sont prévues au budget additionnel.

     

  • 1924
  • Courriers divers 09/11/1924
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Le Maire au Préfet J'ai l'honneur de vous adresser trois expéditions d'une délibération par laquelle le Conseil Municipal a approuvé les croquis et devis estimatif établis en ...

    Lire la suite
    Courriers divers 09/11/1924

    Le Maire au Préfet

    J'ai l'honneur de vous adresser trois expéditions d'une délibération par laquelle le Conseil Municipal a approuvé les croquis et devis estimatif établis en vue de l'érection du Monument commémoratif

    ...

  • Délibérations Conseil municipal 10/11/1924
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Monument - Subvention de l'État M. le Maire reappelle que par délibération du 16 août 1920, un crédit de 150 00 frs a été voté en vue ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 10/11/1924

    Monument - Subvention de l'État

    M. le Maire reappelle que par délibération du 16 août 1920, un crédit de 150 00 frs a été voté en vue de l'érection du monument commémoratif en l'honneur des soldats de notre ville morts pour la Patrie.

    Pour permettre de provoquer le Décret devant statuer sur ce projet, M. le Préfet, par sa lettre du 27 août 1920, me prie de faire parvenir un dossier comprenant :

    1. Une délibération du Conseil municipal adoptant le projet
    2. Le croquis du monument, avec l'indication de son emplacement
    3. Le devis estimatif de la dépense

    En conséquence, j'ai l'honneur de soumettre à votre approbation, le croquis ainsi que le devis établis par M. CORDONNIER, architecte diplômé du Gouvernement, chargé de l'exécution des travaux de construction.

    Le Conseil émet un avis favorable au projet qui lui est soumis cinsidérant que la somme de 150000 francs prévue au busget de la Ville sera complétée par le montant de la souscription publique actuellement ouverte afin de faire face à la dépense indiquée au devis.

    ...

  • Travaux 14/11/1924
  • Courriers divers 04/12/1924
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Préfet au Maire

    Prière de vouloir communiquer un second exemplaire des pièces ci-jointes (plans et devis nécessaires pour la constitution du dossier du Monument aux Morts)

  • 1925
  • Délibérations Conseil municipal 17/01/1925
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Monument commémoratif - Subvention complémentaire Pour permettre l'érection d'un monument commémoratif digne de nos soldats morts au cours de la Grande Guerre, le Conseil Municipal, dans sa ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 17/01/1925

    Monument commémoratif - Subvention complémentaire

    Pour permettre l'érection d'un monument commémoratif digne de nos soldats morts au cours de la Grande Guerre, le Conseil Municipal, dans sa séance du 16 août 1920, a voté un crédit de 15 000 francs, et a décidé d'autre part de faire appel à la générosité armentièroise

    Le Comité chargé de recueillir les oboles a perçu à ce jour y compris la subvention de la ville, une somme totale de 366 766,25 frs

    Le devis concernant la construction du monument qui a été établi par M. Cordonnier accuse une dépense de 509 155,99 frs, faisant ressortir un déficit de 142 389,74 frs

    Le Conseil vote la somme de 150 000 frs qui sera prélevée sur les disponibilités de la ville et autorise le Receveur Municipal à verser cette somme entre les mains de Monsieur Achille Plamont, trésorier du Comité du Monument commémoratif.

    ...

  • Courriers divers 20/01/1925
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Le Maire au Préfet J'ai l'honneur de vous adresser trois expéditions d'une délibération par laquelle le Conseil Municipal a voté une subvention complémentaire de 150 000 frs ...

    Lire la suite
    Courriers divers 20/01/1925

    Le Maire au Préfet

    J'ai l'honneur de vous adresser trois expéditions d'une délibération par laquelle le Conseil Municipal a voté une subvention complémentaire de 150 000 frs en faveur de l'érection du Monument aux Morts

     

  • Inauguration 12/04/1925
    Source : Le Journal d'Armentières

    Le Journal d'Armentières, 12-04-1925 Discours de M. Salmon lors de l'inauguration "Les bas-reliefs évoquent à nos yeux la déclaration de guerre survenant brusquement comme ...

    Lire la suite
    Inauguration 12/04/1925

    Le Journal d'Armentières, 12-04-1925

    Discours de M. Salmon lors de l'inauguration

    "Les bas-reliefs évoquent à nos yeux la déclaration de guerre survenant brusquement comme un coup de canon, l'appel de la patrie en danger, la surprise faisant place à l'esprit de décision et aux mâles résolutions, les adieux émus de la famille, le départ de ceux qui vont défendre le patrimoine légué par les ancêtres et menacé par les nouvelles hordes barbares. Ils évoquent la ruée ennemie sur la France, surprise par la violation de la noble Belgique, cette lutte de quatre années dans le fracas de la bataille, le grondement du tonnerre, la mitraille ou les infâmes délétères, invention d'un génie cruel et barbare, semant la mort sur notre campagne dévastée ; les populations opprimées, les maisons détruites, les usines rasées et enfin les monuments de l'art anéantis par un ennemi qui se sent vaincu et veut assouvir sa rage impuissante"

  • 1928
  • Courriers divers 20/02/1928
    Source : Armentières-2O-17/259-1925-1928

    Le Maire au PréfetSuivant les dispositions contenues dans votre lettre du 27 août 1920, je vous ai adressé en novembre 1924, un dossier comprenant : ...

    Lire la suite
    Courriers divers 20/02/1928

    Le Maire au PréfetSuivant les dispositions contenues dans votre lettre du 27 août 1920, je vous ai adressé en novembre 1924, un dossier comprenant :

    • la délibération du  Conseil municipal adoptant le projet établi en vue de l'érection du monument commémoratif
    • le croquis du monument, avec l'indication de son emplacement
    • le devis estimatif de la dépense
    • l'indication des voies et moyens

    Aucune subvention n'ayant été accordée à ce jour, je vous serais très obligé de vouloir bien me faire connaître la suite qui a été donnée à la demandte faite par le Conseil Municipal dans sa séance du 10 novembre 1924, dont vous trouverez ci-joint une copie de la délibération intervenue, ainsi qu'un état déterminant le montant de cette subvention.

    J'ajoute qu'une subvention complémentaire de 150 000 francs a été votée par le Conseil Municipal dans sa séance du 17 janvier 1925 et approuvée par vous le 29 janvier de la même année, ce qui porte à 300 000 francs le montant de la participation de la ville dans la dépense, considérant que suivant le devis précité, celle de 504 683 francs était nécéssaire pour cette érection.