Creil

60100 (Oise)
Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations féminines
    • Femme = Symbolisme
      • Femme = Paix
  • Ornementation végétale
    • Feuille(s)
      • Feuille(s) Olivier
    • Épi(s) de blé

Le Maire de l'époque, Jules Uhry, tenait au caractère profondément pacifiste de ce Monument pour la Paix.

Son œuvre, exécutée dans la pierre calcaire, est d’une facture classique.
Elle représente la Paix « se révélant à l’humanité » sous une forme allégorique, celle d’une femme habillée à l’antique, se découvrant en soulevant un voile qui cachait son visage.

Matériaux

sculpture : calcaire

Economie

Prix

75 000 francs

Inscriptions présentes sur le monument

LA PAIX
SE RÉVÉLANT À L'HUMANITÉ


HOMMAGE DE LA VILLE DE CREIL
À SES ENFANTS
MORTS POUR LA FRANCE

Les morts

Une plaque en façade :

  • SOUS CETTE DALLE
    EST SCELLÉE UNE URNE
    PROVENANT DE BUCHENWALD
    ET CONTENANT DE LA TERRE
    DE TOUS LES CAMPS
    DE CONCENTRATION
J. ABADIEM. ABRAHAME. AMIOTG. ANGOTJ. ANTOINEH. BACHELEZM. BAHEUXL. BALZARO. BASTIDEJ. BEAUCERFJ. BEAUDRYC. BEAUVAISL. BENOITP. BENOITA. BEQUETL. BERNAM. BERNAVERH. BERNUG. BERTRANDL. BELLARD-P. BETOURNEA. BIGOTA. BIGUETJ. BIZETM. BLANGYA. BLOQUEL
E. BOGNIL. BONTEMPSM. BOUCHETP. BOUCHETJ. BOULANGERM. BOULANGERA. BOURDINE. BOURGEOISC. BOURGEOISC. BOUSSEAUE. BOUTEILLLIERO. BOUTILLIERA. BRECQUEVILLEA. BRECHE-J. BRICEA. BRICARDJ. BRIMEURL. BRIQUETA. BRISMONTIERL. BROUSSARSR. BRUIHIERF. BRUMENTR. BRUNETL. BOULAYE. CABOCHEL. CAILLE
R. CARONM. CARPENTIERR. CARPENTIERG. CARUELLEA. CAUCHINH. CAZIERC. CHABODG. CHAMBRELENT-H. CHANCLUL. CHANEG. CHANTRELLEJ. CHAREILLEM. CHARLOTJ. CHAUTEMPSM. CHATELAINH. CHAUSSEL. CHENEAUC. CHETIVAUXB. CHOLETP. CLEMENTM. CLERJ. COINDREAUA. COLNOLC. COPPINE. CORNIQUETG. CORNIQUET
A. COUDERTC. COUSIN-E. COUSINA. COUTUREA. CRUNELLEG. CUINIERESV. CUISSARDM. DABONCOURTA. DABONCOURTM. DANNEE. DARRASE. DEBERTM. DEBONNEG. DEBOUTL. DEBRIEA. DECATOIRER. DECREUSE. DECROIXM. DEHUP. DELANDATA. DELAPLACEL. DELAPORTE----
-

Sources / Bibliographies / Sites Internet

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=60175&dpt=60&idsource=9544&table=bp02

http://monumentsauxmorts.fr/crbst_40.html

CHOUBARD Alain, L’histoire des 500 plus beaux monuments aux morts de France, collection Les 500 plus beaux, Clermont-Ferrand, Editions Christine Bonneton, 2014, p. 154-155.

Historique du monument

  • 1923
  • Concours 1923

    Un concours fut organisé en 1923 par la municipalité en vue de l'attribution de la commande.

    22 projets y participèrent

  • Projet(s) 08/08/1923

    Le jury de réunit pour les départager le 8 août : Le sculpteur Georges Verez en est le lauréat. Couvègnes obtint la seconde place, ...

    Lire la suite
    Projet(s) 08/08/1923

    Le jury de réunit pour les départager le 8 août :

    Le sculpteur Georges Verez en est le lauréat.

    Couvègnes obtint la seconde place, tandis que les troisièmes furent les architectes Giraud et Loupot associés à Déchin.

    Par ailleurs, ce monument fait partie du petit nombre des mémoriaux à connotation pacifiste - même s'il n'est pas le plus virulent - à cause de la représentation allégorique choisie : La Paix.

  • 1924
  • Délibérations Conseil municipal 1924
    Source : KALT Marion - Mairie de Creil

    Soucieuse de rendre hommage à ses combattants, la municipalité fait appel en 1924 à la maison Vérez et Cognard pour la construction d’un monument.

  • 1926
  • Inauguration 17/10/1926
    Source : KALT Marion - Mairie de Creil

    Le monument, intitulé La Paix révélant l’Humanité - Hommage de la ville de Creil à ses enfants morts pour la France, est inauguré le 17 octobre 1926.