Lodève

34700 (Hérault)
Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Indochine (46-54)
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Monument
  • Représentations féminines
    • Femme(s)
  • Autres représentations humaines
    • Enfant(s)
  • Représentations - Soldats
    • Soldats morts
      • Poilu gisant
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Grilles

Le monument présente quatre femmes symbolisant, grâce à leurs vêtements, les saisons (printemps, été, automne, hiver) mais aussi différentes classes sociales, au chevet d'un poilu mort, avec une femme effondrée sur sa dépouille et deux enfants symbolisant l'innocence, tous les civils morts.

Ce monument est exceptionnel à plusieurs titres, en particulier parce que son sculpteur Paul DARDE, a voulu traduire non pas un patriotisme triomphant, mais les douleurs générées par la guerre. Il est dans un lieu banal, non mis en perspective, et il est au ras du sol, comme une tombe. On peut donc le classer dans ces rares monuments aux morts pacifiste. Il est aussi un portrait de la société d'après-guerre et d'une facture superbe. La femme du soldat, elle, est digne d'une Pieta italienne.

Dardé a lui même perdu son fils lors de la Grande Guerre.

Matériaux

Le monument est réalisé en pierre de Lens dans le Gard patinée aux acides. Cette patine modifie la pierre trop blanche et lui donne une belle couleur rouille.

Commentaires

Le monument de Dardé est très original car il parle de la souffrance des mères, femmes et enfants de toute catégorie sociale devant le soldat tué au combat - cette guerre comme toutes les autres a anéanti des familles et des couches sociales entières - le fait qu'elles soient droites, penchées devant celui qui représente le mari, le frère, le fiancé, l'amant, le père montre le courage dont font preuve les femmes en général face à l'adversité - c'est un monument très féministe en soi - et donc aussi moderne. À cette époque, les femmes n'avaient aucun droit civique, seul celui de pleurer leurs morts !!!!!! d'où celle qui est effondrée. (Denise Saissac)

Les morts

AUBERT Marius
AGUSSOL Félicien
ALBAREDES Émile
ARLES Henri
ARNAL Auguste
ALBAREDES Vincent
AGUSSOL Gustave
ABBAL Paul
ABBAL Élie
ASSIE Jean
ALBAGNIAC Émile
AUSSEL Auguste
ARNAL Achille
BERTHOLIEU Émile
BOURGUY Arthur
BROUSSOV Louis
BES DE BERC Félix
BERTRAND Marius
BRES Louis
BROUSSARD Jean
BOUTONNET Pierre
BOUTEILLIER Louis
BONIN François
BLANC Marius
BONNEVIALLE Auguste
BASCOV Marius
BOUSOVET Auguste
BONNEVIALLE Henri
BARRAL Jules
BASSERES Victor
BOUSOVEL Frédéric
BISSEST Alfred
BONNAFE Marius
BOURBOUJAS Élisée
BISCAYLET Célestin
BOURBOUJAS Firmin
BENOIT Auguste
BOURBOUJAS Albert
BRUNEL François
BERTRAND Paul
BARDOUX Noël
BARASCUD Jules
BRAGARD Paulin
BOURBOUJAS Albert
BRUNEL François
BERTRAND Paul
BONNIOL Justin
BOULOVYS Albin
BAUMES Antoine
BENAVENQ Antoine
BONNEL Léopold
BALP Justin
BALDARE Léon
BOUSQUET Léon
BONAL Denis
BOVISSAC Paul

BONNET Albert
CAYLAR Albert et Joseph
CALVY Fernand
CAUMEL Célestin
CHIBAUDEL Joseph
CLARIS Édouard
COMBECAL Ernest
CANET Baptiste
CAVALADE Émile et Alfred
COMBES Étienne
CARLES Élisée
CARRIERE Marius
COUSIN Henri
CAUVY Joseph
COMBAL Félix
CAUMEL Gabriel
CALVAYRAC Flour
CRUVELLIER Jean
CLEMENT Adrien
CAREL Gaston
CAPMAL Charles
COMMEIGNES Henri
CAPLAT Alexandre
CAZALS Jules
DREVILLE Émile et Joseph
DALMER François
DESBIAUX Jean
DAROVET Hippolyte
DELAVEAU Georges
DEVAUX Ernest
DOLOVES Alfred
DONNADIEU Émile
DELMAS Émile
EYSSERI Marcel
ESCUDIE Gabriel
FARRIE Marcel
FABRE Joseph
---
FROMENT Léopold
FLOTTARD Soter
FABREGUETTES Ernest
FRAISE Paul
FABRE Étienne
GRAELL Achille
GEISSE Marius
GUIRAUDON Albert
GELY Gaston
GALZY Adrien
GALZY Dieudonné
GUIRAUD Charles
GAYRAUD Victorin
GRANIER Alfred
GUIRAUDON Élysée
GRANIER François
GENIES Auguste
GILLES Edmond
GALABRUN Marcel
GAZAGNE Victorin
GOT Joseph
GUILLAUME Maurice
GALZY Ismaël
GALABRUN Émile
GUILHOU Albert
GAUFFRE Étienne
GRANIER Marcel
GUIRAUDON Eugène
GAYRAUD Louis
GRAVIER Élisée
GUIRAUD René
GUIRAUD Marius
HEBRARD Charles
HENRY Nicolas
ICHER Léopold
INQUIMBERT Paul
JEAN Louis
JAUMES Charles
JAMBERT Lucien
JOUGLA Abel et Marceau
LAGET Victor
LESCURE Fernand
LEROY Charles
LOMBARDI Pierre
LAUTIER Pierre
LAMOLLE Pierre
LUGAGNE DELPON Germain
LEROY BEAULIEU Pierre
MARTEL Auguste
MAIZOV Pierre
MONTEL Alexandre
MEYRIEU Fleury
MICHEL Marie
MICHEL Justin
MICHEL Firmin
MAZERAIN Lambert
MAZEL Justin
MASSOL Léon
MAILLET Arthur
MALAVIALLE Charles
MONTEL Georges
MOULIET Albert
MOULY Ernest
MOTTE François
MILHAU Léopold
NAVDEY Eugène
NOUGIER Félix
NOUGARET Gaston
OLLIER Alfred
OLLIER Joseph
POUGET Étienne
PLAZOL Louis
PASCAL Antoine
PASCAL Léon
POUGET César
PAUL Benjamin
PIOCH Alexandre
PALOUZIE Élisée
PHILIPPE Gustave
PONS Eugène
PLAZOL Joseph
QUATREFAGES Émile
RUAS Gustave
RAUNIER Justin
ROUSSEL Auguste
ROUGET Alphonse
ROUGET Édouard
REYNAUD Jean
RANDON Paul
RESSEGUIER Auguste
RIVIERE Gabriel
REDON Eugène
RAPHAEL Paul
SALS Henri
SAUVAN Benjamin
SAUVAGNAC Maurice
SOLIGNAC Henri
SABLIER Adrien
SALLES Albert
SERRES Jean
SERIEYS Marius
SOLLIER Joseph
SERVIES Auguste
THOMAS Adrien
TEISSERENC Joseph
TEISSERENC Robert
TALIS Paul
TERIE Paul
VIALLA Yvan
VELLAS Hubert
VINCENT Charles
VALERY Justin
VIDAL Marius
VALETTE Louis
VIALLA Joseph
VITALIS Marie
ARRIBAT Jules
ARNAL Jean
BEYS Maurice
BOYER Germain
BRUNET Édouard
BALDEYRON Célestin
COUSIN Jules
DUPY Adrien
FRONTIL Adolphe
FOSSE Cyprien
KUHN Eugène
MALLET Georges
ARNAL Émile
RAMES Auguste

AINZA Roger
AZORIN Jean
AZORIN Vincent
BARASCUD Hector
BARBE Gérard
BARRAL Sylvain
-
BERNABEU Manuel
BERNADOU Clément
BES DE BERC Pierre
BOUISSAC Alfred

BOUSSELY Antoine
BOYER Henri
BRES Louis
-
BRUN Fernand
CAISSO Henri
CAUMETTE Louis
CORROCHANO Angel
DOUMENG André
ESPUNA Gérard
FRAISSE Maurice
-
GERBERON Léon
GIMENEZ André
GRAILHE Roger
LEROY BEAULIEU Marc
LESCASSUT Henri
LOPEZ Antoine
MORAND Francis
-
MUNUERA Noël
OLLIER Gaston
PRIETO Joseph
ROUQUETTE Jean
SALVAN Félix
-
SERRES Roger
TALY Eugène
TARRAL Joseph
TEISSERENC Henri
VALETTE Georges

LOPEZ Henri
SERIEYS Maurice

BOCQUET Jean
REYES Maurice

Historique du monument

  • 1919
  • Projet(s) 1919
  • 1924
  • Modifications 1924
    Source : Base Mérimée PA34000033

    La construction est augmentée de la balustrade monumentale, avec grilles en fer forgé.

  • 1930
  • Inauguration 08/06/1930

    Commencé en 1919, le monument a été inauguré en 1930, en présence de Louis Germain-Martin, ministre du budget dans le gouvernement André Tardieu et député Radical indépendant de l'Hérault de ...

    Lire la suite
    Inauguration 08/06/1930

    Commencé en 1919, le monument a été inauguré en 1930, en présence de Louis Germain-Martin, ministre du budget dans le gouvernement André Tardieu et député Radical indépendant de l'Hérault de 1928 à 1936, mais l'artiste était absent.

  • 2005
  • Protection MH 29/03/2005
  • 2014
  • Rénovation 05/02/2014

    https://www.youtube.com/watch?v=A9h7hzmy_4M&feature=youtu.be Mercredi 5 février Mme le maire a visité le chantier de rénovation du monument aux morts du sculpteur Paul Dardé. En présence des ...

    Lire la suite
    Rénovation 05/02/2014

    https://www.youtube.com/watch?v=A9h7hzmy_4M&feature=youtu.be

    Mercredi 5 février

    Mme le maire a visité le chantier de rénovation du monument aux morts du sculpteur Paul Dardé. En présence des élus et de l'architecte M.Frédéric Fiore, elle a pu apprécier la qualité du travail réalisé.

Fiche suivante Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Place

Situé dans le jardin public qui a remplacé les anciens jardins de l’évêché, tout prêt de l’Ancien Palais Episcopal, l’artiste a volontairement choisi de placer son œuvre au centre des allées de marronniers qui mènent à la caserne de la gendarmerie, afin d’obtenir une atmosphère propice au recueillement.